Les trois raisons essentielles pour lesquelles votre âme s’est incarnée

Prélude

Enfant, je me questionnais fréquemment sur le sens de la vie, pourquoi j’étais sur terre, pourquoi la mort… bref tous les questionnements existentiels qu’un enfant se pose et devant lesquels l’adulte demeure trop souvent sans réponse… Ce besoin de savoir fut le moteur de mes nombreuses lectures en psychologie, philosophie, développement personnel ainsi qu’une motivation pour faire des études professionnelles en spiritualité. C’est à l’enfant de jadis que j’écris comme à l’adulte que vous êtes qui a aussi besoin de se les rappeler.

Les trois raisons majeures pour lesquelles vous vous êtes incarné.

1ère Le besoin inné d’évolution et expansion de votre âme.  L’âme est notre essence d’être. Elle vient d’en haut et elle est lumière.  C’est elle est  qui anime réellement le corps.  Elle s’incarne pour vivre un développement vers une plus grande maîtrise de sa nature divine.    Les limites de la matière, du corps, lui offrent un grand défi d’expansion de ses potentialités et de ses qualités, qu’elle accepte en général avec vaillance et courage, car ces qualités appartiennent à sa nature profonde.   Le savoir en lien avec l’évolution de l’âme pour vivre son expansion et réalisation, n’est pas actuellement offert dans le système éducatif. C’est ainsi que les âmes restent pour la plupart dans l’ignorance de leur nature réelle, et sont surtout éduquées au plan intellectuel ou physique. Le manque d’outil pour développer l’auto-connaissance de soi, de sa réalité intérieure et des besoins de l’âme conduit ainsi à l’ignorance de soi qui devient source générale de mal-être. Plusieurs êtres souffrent de ce manque sans savoir le nommer ou l’identifier.  Ce mal est ressenti comme un vide intérieur, un sentiment de dépression ou de non-sens de la vie qu’aucune médecine ou divertissement ou excès dans le travail, les jeux ou drogue ne peut résoudre.

2ème raison de l’incarnation : Manifester sa vibration unique

Chaque âme recèle une expérience cumulée qui lui est unique. Chaque âme s’est incarnée pour une raison qui lui est spécifique.  C’est cette unicité qu’elle a aussi besoin de déployer pour donner sens à son expérience d’incarnation.  C’est aller contre l’instinct de l’âme que de humainement vouloir être « comme tout le monde ».

C’est répondre à un conditionnement sociétal que de vouloir se confiner, se conformer à des modes d’être et de faire qui briment l’univers émotionnel, le développement de l’autonomie de pensée, et l’expansion d’un savoir plus profond sur Soi et sa conscience. Tout système social ou politique qui confine l’être dans la non-connaissance de lui-même, du sens profond de sa vie, réduit l’humain consciemment ou inconsciemment à une forme d’esclavage.

L’âme possède un savoir d’auto-connaissance, auto-guérison et un haut degré de possibilité dans l’expansion qui doit être activé par des techniques d’éveil qui furent enseignées depuis des millénaires par des grands maîtres spirituels.   Mais ces outils de croissance spirituelle demeurent encore peu connues ou accessibles au grand nombre.

3ème raison d’incarnation

Élévation de l’âme par une purification des vibrations négatives ou traumatismes cumulés dans d’autres expériences d’incarnation.

Le manque de savoir sur notre nature véritable d’âme nous entraîne dans l’excès d’identification aux événements et circonstances de la vie qui nous maintiennent dans des impressions négatives envers soi ou les autres.  Et par manque d’auto-observation et d’auto-analyse, nous projetons sur les autres les aspects de soi qui sont à l’état « brut », non réfléchis et travaillés.  Ces aspects sont, par exemple, les attitudes de jalousie, de haine, d’envie, d’égocentrisme, d’orgueil, voire de méchanceté allant pour certains jusqu’à la violence (verbale et physique). C’est ainsi que nous devenons, malgré nous, l’esclave de soi et renforçons le pouvoir de l’égo au lieu de celui de l’âme… Les qualités de notre univers intérieur et de notre Être dépendent de cette capacité de gestion de notre énergie psychique, émotionnelle, corporelle pour la croissance personnelle en lumière. C’est dans la matière que nous sommes le plus confrontés à nos blocages psychiques émotionnels et spirituels qui empêchent la connaissance de soi et l’expansion de notre lumière d’âme.

Lorsque que nous comprenons que le travail sur soi fait partie d’un processus évolutif vertical, nous pouvons plus facilement éviter l’amplification dans les émotions négatives et nous servir consciemment de la connaissance de soi pour transmuter les émotions basses afin de laisser émerger les qualités véritables de l’âme (bonté, harmonie, compréhension, pacifisme, amour, compassion etc.). 

En bref l’âme a besoin d’être reconnue !

C’est-à-dire prise en compte par notre je conscient.  Cela commence par reconnaître que nous sommes plus qu’un corps ou une personnalité.

L’âme a besoin de s’exprimer.

Les besoins de l’âme ne correspondent pas toujours à ceux de l’égo ! Il faut apprivoiser notre univers intérieur, notre sensibilité profonde pour découvrir qui nous sommes vraiment et le manifester.

L’âme a besoin de moment d’intériorité pour se refaire, et libérer les blessures ou autres stigmates du passé par la méditation et la prière.

Que la lumière de votre âme vous guide sur le chemin évolutif et lumineux de votre être. 

Ce sujet vous intéresse, vous voulez développer la dimension spirituelle de votre être ou encore devenir un enseignant spirituel? Vous trouverez les détails du programme en cliquant  ici  

(c) tous droits réservés Christina Sergi PhD.