Spiritualité de l’être

La progression spirituelle dans la mystique chrétienne et dans les enseignements du YOGA

parallèles, conjonctions et complémentarités

Par Christina Sergi, Ph.D. Swami  Christinananda

image-kundalini
Au cours de mes études doctorales, mes recherches ont porté sur les étapes évolutives de l’âme vers la réalisation, en particulier dans la mystique chrétienne.  Combinant ces acquis avec les enseignements de l’Orient issus du yoga, je vous présente maintenant quelques parallèles et points de convergence sur cette question entre les perspectives occidentale et orientale afin de mettre en relief de splendides similitudes ou complémentarités.

L’ultime but de l’incarnation humaine est la réalisation au plan de l’âme et, autour de cette question de la progression spirituelle, les théologiens et auteurs mystiques classiques réfèrent aux trois voies pour expliciter les étapes du cheminement spirituel : Il s’agit de la voie purgative, illuminative et unitive. La voie purgative signifie le travail de purification de l’égo, la voie illuminative est celle du contact avec la lumière intérieure, l’âme ou le Soi profond qui produit graduellement l’émergence des qualités de l’âme.  La voie unitive est celle du plus complet alignement intérieur avec le divin, et avec l’engagement de vivre notre raison d’être unique, notre dharma.

Dans la voie purgative, il y a un travail sur soi en lien avec la colère, la luxure, la jalousie, la paresse, etc.  Cette voie spirituelle fait écho aux préceptes des Yamas enseignés dans le yoga tels que la non-violence, la chasteté, le non vol etc., visant aussi la purification de l’égo. La pratique des Niyamas dans le yoga nous invite à vivre la pureté, le contentement, la discipline, l’étude de soi et l’abandon au divin qui nous conduisent à une plus grande proximité avec notre lumière intérieure et ainsi à manifester les qualités de notre âme comme c’est le cas dans la voie illuminative.  De même, les pratiques yoguiques et la méditation visent toutes ultimement cette union au divin dont il est question dans la voie unitive dont ont parlé les mystiques de la chrétienté.

therese-davila

D’autre part, on retrouve aussi chez Thérèse d’Avila, écrivaine mystique du XVIème siècle, sa description de la progression spirituelle sous forme de passage dans 7 demeures de l’âme. On passe progressivement de la première demeure qui est associée à l’identification au corps et au sens à la graduelle ascension vers l’ultime union au divin (7ème demeure). Sans rentrer ici dans les détails de sa description de chaque demeure, il y a certes une similarité avec le système des 7 chakras.

De même, l’image des sept chakras le long de la colonne vertébrale superposée au symbolisme de la croix, symbole chrétien mais aussi universel de réalisation, renforce  la compréhension du passage de la vie horizontale, égotique à la vie verticale, spirituelle, ou les facultés de l’âme peuvent enfin se manifester grâce à la purification psycho-énergétique dans chaque centre de conscience que sont les chakras. Cette purification facilite le développement du Soi profond et l’expérience de l’illumination intérieure, jusqu’à l’atteinte d’une unité au divin symbolisée par le chakra aux milles pétales, qui, dans la tradition chrétienne est illustrée par l’auréole des saints.

Les chakras le long de la colonne représentent bien cette ascension intérieure dans les différentes demeures de notre conscience.  Nous pouvons  évoluer d’un chakra à l’autre lorsque nous avons dépassé le niveau primaire du chakra, lié sa dimension horizontale de l’existence basée sur les réactions telles que la peur, la recherche de plaisir ou la quête de pouvoir (associées aux trois premiers chakras).

jesus

Le dépassement du niveau primaire de l’existence, survient par l’ouverture du chakra du cœur.  Dans toutes les traditions spirituelles nous retrouvons le cœur au centre de la vie spirituelle, comme il est au centre de la croix du corps l’endroit où convergent les énergies terrestres et célestes.  Dans la mystique chrétienne, le cœur est la représentation de toute transformation, transmutation, le lieu du contact avec la réalité de l’âme, le lieu de connaissance et de vérité, le lieu sacré de la réalisation divine. De même, les textes sacrés de l’Inde indiquent que le cœur est la source de conscience et de lumière qui ne s’éteint jamais et que dans le cœur se trouve la quintessence de qui nous sommes. Dans les enseignements sur le système des chakras, la force spirituelle de la shakti kundalini lovée dans le chakra muladhara, s’éveille grâce aux mérites et vertus du cœur.

7-chakras-couleur-small

La connaissance du système des chakras nous aide ainsi à découvrir les points de blocages psychologiques ou les fausses identifications liées à des façons d’être et de penser acquises par le milieu social, éducatif ou familial de manière à entrer peu à peu dans une expérience élargie, spirituelle de notre être en découvrant que chaque centre énergétique est porteur d’une évolution de Soi et d’une avancée spirituelle.

C’est ainsi que la reconnaissance de ces savoirs issus de la tradition spirituelle de l’Occident chrétien puis de l’Orient et en particulier du système des chakras fait prendre conscience combien tout enseignement spirituel véritable profond enseigne l’art de se libérer de ses propres chaines intérieures créées par l’égo et ses fausses identifications à la matière afin d’entrer dans l’expérience verticale de notre vie et le contact avec l’essence divine du cœur conduisant à la réalisation spirituelle de l’âme.

Pour découvrir davantage sur la réalisation de Soi par le système des  chakras, vous pouvez vous procurer mon ouvrage Les énergies de l’être, sur achat /livre_energies.aspx:  Ou sur amazon

lancement-image-livre

Lancement du livre : mercredi 23 novembre, 19h. réservez ici réservation lancement 23 nov.

Pour une formation sur l’Évolution de soi par le système énergétique. http://www.christinasergi.com/energies.aspx

Om Shanti

©Christina Sergi, Ph.D.

Swami Christinananda